CHUV  |  Unité cantonale HPCI  |  Documents  |  Formation et enseignement  |  Calendrier  |  Contacts  |  Liens 
Plan du siteImprimer  

Recommandations de prévention de la gale en milieux de soins

Résumé

  • Le parasite responsable de la gale est un acarien exclusif de l’homme.
  • La transmission de la gale se fait par contact direct (plus fréquent) ou indirectement via les vêtements et/ou la literie contaminés.
  • La période d’incubation de la gale est de 3 semaines lors d’une primo infestation et de 1-3 jours lors de réinfestation.
  • Les sujets infestés mais non symptomatiques sont contagieux pendant la période d’incubation.
  • La gale norvégienne est une forme d’infestation massive qui survient chez les personnes immunodéprimées.
  • La gale atteint fréquemment les personnes âgées qui vivent en communauté. Son diagnostic est par contre difficile car le prurit est fréquent chez cette population
  • Le traitement systémique est le traitement curatif de 1er choix mais il peut être remplacé par des traitements topiques (femme enceinte et enfants)
  • Le traitement systémique/ topique doit être accompagné d’une décontamination de la literie et des vêtements
  • En milieu de soins, des mesures additionnelles de contact doivent être instaurées dès l’apparition d’un cas
  • En milieu de soins, toute personne ayant eu des contacts intimes avec le cas index doit bénéficier d’un traitement préventif
  • En cas de gale norvégienne en milieu de soins, toute personne ayant eu des contacts, même de courte durée avec le cas index doit bénéficier d’un traitement préventif

Introduction

La gale (scabiose) est une infection parasitaire très contagieuse mais bénigne. L’acarien à l’origine de la gale,le Sarcoptes sabiei, est un parasite exclusif de l'homme transmis par contact direct (plus fréquent) ou indirect (vêtements, literie,…).

Transmission et infectiosité

L’acarien responsable de la gale vit dans la couche cornée de l’épiderme. La femelle adulte mesure 0,4 mm de long. Le parasite, gris et translucide, est peu visible à l'oeil nu. L'infestation résulte de la transmission de la femelle adulte fécondée. Après fécondation, la femelle creuse un sillon dans l’épiderme où elle dépose ses oeufs. Elle pond 40 à 50 oeufs durant sa vie qui dure 4 à 6 semaines, en restant dans le même sillon. Les larves éclosent après 3 à 4 jours, sortent du sillon, se transforment en nymphes et puis en parasites adultes en 10 jours. Le parasite adulte ne survit que 24 à 36 heures en dehors de son hôte à température ambiante alors que les oeufs vivent au moins 10 jours.

La transmission par contact humain direct est la plus fréquente, favorisée par la promiscuité, la gale étant ainsi une maladie sexuellement transmissible. Les sujets infestés, mais non symptomatiques, sont contagieux en période d'incubation.

La gale croûteuse généralisée (gale norvégienne) est une forme d'infestation massive. Elle survient en cas d'immunodépression, et elle est extrêmement contagieuse. Sa localisation est souvent atypique (visage, scalp, paumes et plantes des pieds) et le prurit est souvent discret voir absent.

Clinique

L'incubation est de 3 semaines lors de primo-infestation et de1 à 3 jours en cas de ré-infestation. Le signe majeur est un prurit (démangeaisons) généralisé, surtout nocturne, prédominant au niveau des doigts, des poignets, des mamelons, des aisselles, du nombril, du bas abdomen et des organes génitaux externes. La lésion cutanée la plus caractéristique est le sillon scabieux mais des papules érythémateuses, des vésicules ainsi que des nodules érythémateux indurés peuvent également être présents.

La gale atteint fréquemment les personnes âgées, en particulier lorsqu'elles vivent en collectivité. Le diagnostic est parfois tardif, car elles ont souvent du prurit.

Traitement et prévention de la transmission à l'entourage

Il n'y a pas de guérison spontanée de la maladie.

1. TRAITEMENT DU PATIENT

  • Le traitement de 1er choix est l’Ivermectine en per os. Posologie: adultes (dès 14 ans) etenfants (poids >15kg ou age > 2ans): 0,2mg/kg en une prise orale unique à j0 (à répéter à j14).
     
    Les traitements topiques sont une alternative au traitement per os:
  • Adultes et enfants de plus de 5 ans:  Lindane 1% (Jacutin®): il est utilisé sur une peau sèche, à laisser en place pendant 24h avant de se laver, ce de j1-3 et j8-10.
  • Enfants (poids < 15kg ou 2 mois<age<5 ans et femmes enceinte: Perméthrine à 5% (Lycléar®) à j1 et j8:  il est utilisé en une application unique, à laisser en place 12 heures avant de se laver.
  • Enfants < 2 mois: Crotamiton (Eurax®): il est utilisé sur une peau sèche, à laisser en place pendant 12h avant de se laver. L’application doit être répétée 3 jours de suite.
  • En cas de gale norvégienne, du fait de l'infestation importante, on peut associer le traitement systémique (Ivermectine) à un traitement local: vaseline salycilée à 5% pour dissoudre les croûtes et Lindane

Mesures complémentaires

Certaines mesures complémentaires sont nécessaires au bon déroulement du traitement:

  1. Dépistage d’un cas en collectivité
    • Traitement des sujets contacts:
      Toutes les personnes de l’entourage qui ont des contacts intimes ou vivant avec le cas index, même en l'absence de signes cliniques doivent être traitées. Pas de relations sexuelles pendant la durée du traitement avec une personne ne suivant pas le traitement.
    • Désinfection du linge et de la literie:
      Le jour et à la fin du traitement, lavage/désinfection de la literie, des vêtements par la chaleur de préférence (T°C  60°C), sinon par pulvérisation d'un insecticide (matelas et couvertures) ou par la mise en sac plastique clos pendant 3 jours à l'extérieur.
  2. En milieu de soins
    Le personnel soignant doit être attentif aux signes et symptômes (parfois discrets au début) afin de limiter les risques de dissémination de ces parasites dans tous l’établissement.

    2.1 Lors de dépistage d’un cas positif de gale typique:
    • maintien de la personne en chambre individuelle pendant 24h après le début du traitement et iport de gants, surblouse lors de soins avec contact
    • les vêtements, la literie seront traités par la chaleur de préférence (T°C  60°C), sinon par pulvérisation d'un insecticide (matelas et couverture) ou par la mise en sac plastique clos pendant 3 jours à l’extérieur comme précédemment.
    • traitement préventif avec traitement topique du personnel et des autres patients ayant eu un contact étroit (peau à peau) avec le cas index

           2.2 En cas de gale norvégienne

  • maintien de la personne en chambre individuelle jusqu'à 24h après arrêt  du traitement
  • mesures additionnelles contact jusqu'à 24h après arrêt du traitement
  • éviter le contact peau-peau
  • décontamination du linge avant le lavage en buanderie (au moins 60 degrés pendant 20 minutes)
  • traitement préventif avec traitement topique simultané des personnes exposées: soignants avec contacts peau à peau, voisins de chambre, et entourage du patient (personne vivant sous un toit, enfants, partenaires sexuels)

Littérature

  • Swiss Noso, Gale et pédiculoses: épidémiologie, prise en charge et prévention - volume 16, Numéro 2, 2010
  • Gale - gestion dans un établissement de soins -  Dr E.Laffitte – Forum HH – CHUV – mars 2004

Fiches techniques

        Mesures de prévention à adopter en milieu de soins

        EMS - Manuel - Gale . Mesures




Retour en haut de la page
Dernière modification le 28.08.2012