Flambée de cas de rougeole à l'uniL, Lausanne, Suisse

Huit cas de rougeole épidémiologiquement liés ont été détectés à l'Université de Lausanne. Cette flambée de rougeole n'est pas encore considérée comme une épidémie et des mesures ont été mises en place pour ces cas et leurs contacts. Cependant il est fortement conseillé à toute personne fréquentant le campus ou des étudiants du campus, de vérifier s'ils sont à jour dans leur vaccination contre la rougeole, sinon il est recommandé de se faire vacciner ou injecter la deuxième dose de vaccin. Nous rappelons que cette maladie est contagieuse et non bénigne, particulièrement pour les femmes enceintes et toute personnes dont l'immunité est réduite. 

Nous rendons attentifs toutes les structures de soins qui pourraient recevoir ces prochaines semaines des patients présentant une symptomatologie compatible avec la rougeole, d’une part de mettre rapidement en place des mesures additionnelles aérosol lors de la consultation et de rechercher activement (demande en urgence) le virus de la rougeole par PCR (frottis de gorge ou frottis nasopharyngé), ceci afain de mettre en place les mesures adéquates (éviction sociale, recherche des contacts non immuns) le plus précocement possible. Ces différentes mesures sont primordiales pour interrompre la chaîne de transmission.

Rappel de la situation: 
12 octobre, 2018

Rougeole : entrée en phase d'épidémie

Apparition de nouveaux cas de rougeole à l'UniL sans lien épidémiologique avec le cas index.