CoVID-19 - Pédiatrie - Vaccination et Prise en charge des enfants suspects CoVID-19

Prise en charge au 05-01-2021

 

Vulnérabilité

D’après les données et les connaissances actuelles, il n’y a pas de groupe vulnérable face au COVID-19 parmi les enfants pour lesquels des mesures supplémentaires de protection sont nécessaires, au contraire des adultes. 
Le groupement des pédiatres vaudois ont formulé cette position dans un communiqué  et les infectiologues pédiatriques ont également pris position dans ce sens.

Voir communiqué de presse du GPV sur la reprise de l'école du 08.05

 

Constats

Dans la grande majorité des cas, les enfants sont infectés par un adulte vivant sous le même toit, la transmission du virus par les enfants restant RARE. Les enfants portent le virus mais la transmission du virus se fait en dehors du milieu scolaire et des regroupements sociaux.  Les faits suivants sont actuellement connus de la maladie COVID19 chez les enfants de moins de 12 ans :

  1. La proportion d’enfants testés positifs reste faible soit entre 1-5 ans; sous réserve de données biaisées récoltées chez les enfants < 12 ans.
  2. Les enfants font moins de tableaux sévères et de complications que les adultes
  3. Les enfants portent le virus avec des charges virales à tout du moins similaires aux adultes. Cependant, ils transmettent le virus moins efficacement et moins longtemps que les adultes

Dans ce contexte, les dernières recommandations ont limité les dépistages des enfants de moins de 12 ans aux enquêtes d’entourage et hospitalisations. L’augmentation du nombre de cas ces dernières semaines avec une estimation de 214 cas/100'000 habitants, justifie d’une stratégie de dépistage plus rigoureuse chez les enfants de moins de 12 ans. Dans ce sens, l’OFSP a édicté de nouvelles recommandations chez les enfants de moins de 12 ans conjointement avec la Société Suisse de Pédiatrie (SSP) et le groupe des infectiologues pédiatres suisses (PIGS). Ces recommandations incluent une procédure pour les soignants et une autre spécifiquement destinée aux écoles, crèche et structures parascolaires.

L’algorithme ci-dessous résume les étapes justifiant d’une consultation médicale avec éventuelle indication au dépistage COVID-19. Ainsi, une indication au dépistage COVID-19 se fera essentiellement sur indication médicale, plaçant ainsi le pédiatre en première ligne. L’identification prioritaire d’un contact étroit avec une personne âgée de ≥ 12 ans qualifiant pour un dépistage COVID-19 (contact à risque) reste d’actualité. Ainsi, la première étape, reste d’identifier tout contact à risque qualifiant pour le dépistage COVID-19. En cas de contact à risque dépisté positif, il est recommandé de tester l’enfant de <12 ans symptomatique. En l’absence de contact à risque, un dépistage COVID-19 sera préconisé en présence d’une fièvre >38,5 C et d’un mauvais état général, d’une toux sévère en présence d’autres symptômes suggestifs de COVID-19 selon l’algorithme ci-dessous. Les critères de dépistage pour les enfants de plus de 12 ans restent ceux préconisés par l’OFSP pour la population adulte. Ces recommandations ne concernent que les enfants symptomatiques.
Dès le 18.12.20, validation des dépistages par RT-PCR dans les frottis salivaires pour les enfants symptomatiques consultant en ambulatoire.

Mesures générales pour le personnel

➔ Se référer à la Recommandation générale CoVID-19

Le médecin et son assistante médicale doivent porter un masque de soins (type II) en continu.

Critères de dépistage CoVID-19 pédiatrique

Attitude proposée

➔ Procédure détaillée en cabinet de pédiatrie et ambulatoire

 

I. Pour tout enfant et adolescent dès 12 ans révolus

➔ Voir algorithme du test CoVID-19 chez enfant de 12 ans révolus

 

II. Pour tout enfant de moins de 12 ans

Pour rappel

Les transmissions par des enfants de moins de 12 ans sont rares. Lorsque des enfants de moins de 12 ans présentent des symptômes compatibles avec le COVID-19, il faut d’abord vérifier s’ils ont été en contact étroit avec une personne symptomatique âgée de plus de 12 ans (en particulier dans le milieu familial). Les enfants de moins de 12 ans ayant seulement un rhume et/ou un mal de gorge avec ou sans une légère toux peuvent continuer à fréquenter l’école ou les structures d’accueil. En cas de symptômes cardinaux tels que fièvre ou une forte toux, l’enfant doit rester à la maison et, selon la constellation de symptômes et leur durée, consulter un médecin.

Attitude

  1. Lors de symptômes compatibles avec le COVID-19, vérifier d’abord si contact étroit avec une personne symptomatique âgée de ≥12 ans =contact à risque et le tester en priorité :
    • En cas de résultat positif de la personne de contact : tester l’enfant avec symptômes de moins de 12 ans également.
    • En cas de résultat négatif de la personne de contact : ne pas tester l’enfant de moins de 12 ans et l’enfant peut se rendre à l’école/dans une structure d’accueil si pas de fièvre pendant 24 heures, s’il y a eu une nette amélioration de la toux et qu’il est en bon état général
  2. La décision d’effectuer ou non un dépistage chez les enfants de moins de 12 ans, ne peut être prise que par le pédiatre traitant de l’enfant, le pédiatre consultant aux urgences ou, dans certaines situations, par l’autorité cantonale compétente en concertation avec les parents. Cette indication n’est par conséquent ni de la responsabilité ni de la compétence de l’école ou de la structure d’accueil.
  3. Bien qu’aucun symptôme ne permette de distinguer clairement le COVID-19 des autres maladies infectieuses courantes en automne/hiver, deux symptômes cardinaux associés au COVID-19 pédiatrique justifient d’une consultation médicale avec indication au dépistage COVID-19 en l’absence d’un diagnostic alternatif. Il s’agit d’une: a) Nouvelle apparition de fièvre (>38,5C) associée à un mauvais état général ; b) Toux aigue sévère chez un enfant accompagnée d’autres symptômes notamment une fièvre >38.5C, des symptômes gastro-intestinaux, maux de tête, douleurs aux membres, perte du goût et de l’odorat 
  4. En cas de nouvelle apparition de fièvre >38,5C avec bon état général ou de toux aigue sévère isolée AVEC bon état général : l’enfant reste à domicile. En l’absence de nette amélioration des symptômes au-delà de 3 jours, une consultation médicale est préconisée avec dépistage COVID-19 recommandé en l’absence de diagnostic alternatif.
  5. En présence de symptômes légers tels que rhume, mal de gorge, légère toux sans fièvre, otite moyenne aigue ou d’une conjonctivite :
    • Pas d’indication au dépistage SAUF si :
      • Investigation de flambée et traçage des contacts ordonné par les autorités cantonales (si l’on observe une multiplication de symptômes respiratoires au sein d’une classe d’école ou d’une crèche, le médecin cantonal peut, par exemple, ordonner un test pour les trois premiers cas). En parallèle, les parents symptomatiques doivent être diagnostiqués conformément à la procédure décrite ci-dessus
      • Hospitalisation
    • En présence d’un bon état général, fréquentation de l’école/structure d’accueil autorisée sans certificat médical
  6. Les enfants asymptomatiques ne qualifient pas pour un dépistage
  7. En présence d’’un test de dépistage COVID-19 négatif, l’enfant peut regagner l’école ou sa structure d’accueil sans certificat pour autant qu’il soit en bon état général et afébrile depuis 24H
 Voir l'algorithme du test CoVID-19 chez enfant de moins de 12 ans 

 

Coronacheck Pédiatrique

Dès le 1.10.2020, une nouvelle version du Coronacheck pédiatrique est disponible pour TOUS les enfants quel que soit leur âge. Il permet d’orienter les soignants, parents, enfants et adolescents sur les indications au dépistage. Le coronacheck devrait être présenté lors d’une consultation spontanée au centre de dépistage pédiatrique du COVID-19, notamment lorsque l’enfant et sa famille ne sont pas référés pas le médecin cantonal ou le pédiatre traitant de l’enfant. 

➔ Voir critères de test de la recommandation générale 

Lien Coronacheck pédiatrique : https://coronavirus.unisante.ch/evaluation

  • Définition de contact étroit pouvant justifier d’une quarantaine sur ordre du médecin cantonal :
    >12 ans : toutes les personnes vivant sous le même toit; et à partir du douzième anniversaire, la définition de l’OFSP s’applique (>15 minutes à >1.5m)

Type de tests

AU CABINET :

Depuis le 18.12.2020 :

  • validation des tests salivaires comme alternative au frottis naso-pharyngé (NP) chez  les enfants symptomatiques de tout âge répondant aux critères de dépistage en ambulatoire. Ne concerne que les tests par RT-PCR au vu de la très mauvaise sensibilité des tests rapides antigéniques (RAT) dans les tests salivaires (sensibilité <15%). Autres possibilités : frottis naso-pharyngé, oro-pharyngé, frottis nasal antérieur
  • Application stricte de la procédure suivante :  https://www.youtube.com/watch?v=Eb3vSTc150U&feature=emb_logo
  • Chaque cabinet pédiatrique et filière de dépistage du Canton de VD doit préalablement valider avec son laboratoire de référence, la possibilité de tester des échantillons salivaires par RT-PCR. En cas de besoin, le laboratoire en question peut sous-traiter sa demande au laboratoire du CHUV. Des kits de dépistages salivaires sont disponibles au CHUV. Toute question ou demande peut être adressée à la hotline de microbiologie du CHUV au 021/314 59 99

A l’HOPITAL :

Les enfants hospitalisés ou ceux avec des conditions chroniques sous-jacentes nécessitant un suivi CHUV doivent être dépistés par RT-PCR dans les frottis NP

Centres de TEST CoVID-19  

Financement du test

Les coûts du test CoVID-19 sont pris en charge dès le 25 juin par la Confédération, ceci dans le respect de l'ordonnance 3 de lutte contre le CoVID-19 mise à jour le 25 juin.


Algorithme  prise en charge au cabinet et en ambulatoire

Procédure détaillée en cabinet de pédiatrie et ambulatoire (01-10-20)

OFSP : voir les nouveautés et adaptations

 

Attitude et indication à l'isolement  sous la responsabilité des autorités cantonales

 

Pour tous les enfants quel que soit leur âge : 

  • Dans l'attente du résultat du test, les personnes appartenant au même ménage ne doivent pas être mis en quarantaine, sauf si elles ont elles-mêmes eu un contact étroit avec une personne atteinte du COVID-19 ou qu’elles développent des symptômes. Elles doivent alors être testées et, le cas échéant, être mises en isolement.

 

  • En cas de dépistage positif ->Application des recommandations générales- > ISOLEMENT pendant au moins 10 jours et 48 heures après la fin des symptômes.
    • Les personnes appartenant au même ménage doivent être mises en quarantaine, En cas de symptômes elles doivent également être testées.

 

  • En cas de dépistage négatif -> L’enfant en bon état général et afébrile depuis 24h, peut  retourner à l’école /en crèche et dans ses structures parascolaires. La persistance d’une toux ou la présence de symptômes légers listés ci-dessus ne justifient pas une exclusion scolaire. L’enfant doit pouvoir réintégrer ces structures SANS certificat médical

 

  • En cas d’exposition rapprochée à un cas COVID-19 (vivant sous le même toit, ou ayant des relations intimes); le patient exposé asymptomatique doit être mis en auto-quarantaine.
  • En cas d’exposition significative (< 1.5m pendant > 15 min) en-dehors des situations ci-dessus, l’Office du médecin cantonal évaluera, de cas en cas, les indications à la quarantaine.

➔ Voir algorithme de prise en charge au cabinet

➔ Voir algorithme du test CoVID-19 chez enfant de 12 ans révolus

 

Financement du test

Les coûts du test CoVID-19 sont pris en charge dès le 25 juin par la Confédération, ceci dans le respect de l'ordonnance 3 de lutte contre le CoVID-19 mise à jour le 25 juin.

À consulter :

 

Prise en charge aux urgences de pédiatrie ou au cabinet

Si un patient téléphone au cabinet de pédiatrie

  • Le médecin évalue l'état clinique du patient (Faire le coronacheck www.coronacheck.ch avec le patient) et valide la nécessité d’une investigation (prélèvement microbiologique).
  • Si les critères de test dépistage CoVID-19 sont validés et que l’état général du patient le permet, le médecin favorise une consultation en urgence afin d’éviter de patienter en salle d’attente plus de 10 minutes. Le patient se rend au cabinet en véhicule privé idéalement sinon en transports publics. S’ils sont symptomatiques, un masque est remis aux enfants dès 5 ans, aux adolescents et à leurs parents.
    Attention : Pas de port de masque pour les enfants/parents asymptomatiques et demander de limiter le nombre d’accompagnant
  • Enfants avec conditions chroniques suivis au CHUV, indication de les référer au CHUV pour un dépistage au CHUV/BH-11 auprès de leurs spécialistes par le biais d’une filière de dépistage prévue pour ces enfants au BH-11/CHUV. Si un enfant avec une condition chronique consulte malgré ces mesures, le voir en priorité et pas de passage en salle d’attente
  • Si les critères de dépistage CoVID-19 sont validés et que le patient présente des signes de gravité, le médecin l’adresse aux urgences par ambulance (à organiser à travers le 144 en signalant la suspicion de CoVID-19)

 

Mesures de protection pour l’enfant :

  • mettre un masque de soins (type II ou IIR) au patient
  • isoler le patient dans un box en Mesures Additionnelles Gouttelettes

 

Mesures de protection pour le personnel soignant:

  • Respect des Précautions Standard notamment de l’hygiène des mains
  • Mesures Additionnelles Gouttelettes : masque de soins

Remarque: le masque de soins peut être utilisé  pour une durée de 4 heures consécutives s'il est laissé en place.

Le médecin évalue le patient et valide la nécessité d’une investigation (prélèvement microbiologique). Faire le coronacheck www.coronacheck.ch avec le patient et valider la nécessité d’une investigation (prélèvement microbiologique). 

 

Prise en charge de l'enfant

Le médecin :

  • porte un masque de soins (type II)
  • évalue le patient et confirme les critères de test

Remarque: le masque de soins peut être utilisé  pour une durée de 4heures consécutives (jusqu'à 8heures selon recommandation OFSP) s'il est laissé en place

Prélèvement
  • Le médecin procède  au prélèvement (frottis naso-pharyngé technique de prélèvement) pour recherche de CoVID-19 avec l'équipement de protection suivant: masque de soins type II et port de gants et port de lunettes si risque de projections de liquides biologiques (toux++ chez les enfants)  voir modalité du prélèvement; indiquer sur la fiches d'examen recherche CoVID à but épidémiologiques et adresser le prélèvement dans votre laboratoire habituel.
  • Dans l’attente des résultats, remettre à l'enfant et ses parents les consignes d’isolement à domicile pour l'enfant  et les consignes de quarantaine pour les proches et le  renvoyer en isolement à domicile
  • Remise de 2 masques à l’enfant ou à ses parents

➔ Si le diagnostic est infirmé : le médecin informe les parents que l'enfant doit rester à domicile jusqu'à 24h après disparition des symptomes comme recommandé pour le contrôle de la propagation des autres virus respiratoires.

➔ Si le diagnostic est confirmé : le médecin informe rapidement les parents. Le médecin doit remplir le "formulaire de déclaration de CoVID-19 Hopistalisé" et l'adresser dans les 24h au médecin cantonal (resultats.covid.vd@hin.ch) et à l'OFSP covid-19@hin.infreport.ch

 

Durée des mesures d'isolement au domicile

  • La levée des mesures pourra se faire 10 jours après le début des symptômes et 48 heures sans symptômes.

Si les critères de test CoVID-19 sont validés et que le patient présente des signes de gravitéle médecin hospitalise le patient.

Absence de critères de test

  • Pas de test diagnostic
  • Prise en charge habituelle
  • Retour à domicile de l'enfant et retour en classe 24h après arrêt des symptômes

 

Financement du test

Les coûts du test CoVID-19 sont pris en charge dès le 25 juin par la Confédération, ceci dans le respect de l'ordonnance 3 de lutte contre le CoVID-19 mise à jour le 25 juin.

 


Pour une bonne utilisation du masque : Affiche comment porter un masque 

Pour le détail des mesures à mettre en place se référer à la fiche Microorganisme

Pour la prise en charge détaillée : Procédure détaillée en cabinet de pédiatrie et ambulatoire (01-10-20)

Info OFSP : voir les nouveautés et adaptations

Confinement à domicile des patients symptomatiques CoVID confirmés ou probable

Si symptômes respiratoires compatibles sans dépistage  mais présence d'un cas positif dans l'entourage:

  • isolement (confinement) à domicile au minimum10 jours à domicile et retour minimum 48 heures après l'arrêt des symptômes.

Si patients CoVID-19 dépistés positifs : 

  • isolement (confinement) à domicile au minimum10 jours à domicile et retour minimum 48 heures après l'arrêt des symptômes.

Dépliants à télécharger : 

 

Vaccinations de routine et examens de prévention chez les enfants

Recommandations exceptionnelles de l’OFSP, de la Commission fédérale pour les vaccinations et de la Société suisse de pédiatrie

  1. Chez les enfants âgés de 0 à 2 ans, les âges recommandés pour les vaccinations et les examens de prévention doivent être respectés. 
    Les rattrapages des vaccinations chez des enfants plus âgés incomplètement vaccinés doivent également être effectués sans délai : il s’agit des vaccinations contre D, T, Pa, Polio, IPV, Hib, ROR, PCV13 et MenACWY.
  2. Les échéances pour les vaccinations et les examens de prévention chez les enfants de plus de 2 ans complètement vaccinés peuvent être respectées ou différées de quelques semaines.
  3. Les consultations de vaccination doivent être planifiées avec des dates précises afin que les salles d'attente des cabinets médicaux soient aussi vides que possible et que les contacts avec les autres personnes soient réduits au strict minimum.

Remarques générales

  • Les vaccinations et examens de prévention chez des enfants avec des symptômes d’une infection des voies respiratoires sont reportés d’une à deux semaines, afin d’éviter au maximum tout risque de transmission.
  • Dans le cabinet il y a une séparation spatiale et/ou temporelle entre les patients atteints d'infections et les enfants avec des rendez-vous pour des vaccinations et/ou des examens médicaux préventifs.
  • Les tranches horaires de consultation doivent être strictement respectées afin que la salle d'attente ne soit pas utilisée ou soit vide.
  • La personne qui accompagne l’enfant ne doit pas avoir de fièvre ni d'infection aiguë des voies respiratoires et doit se présenter avec l'enfant seul (sans frères et sœurs) à l'heure convenue.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter : cfv@bag.admin.ch

 


Voir également :

Recommandations générales CoVID-19

Recommandation OFSP sur la procédure à suivre pour les enfants symptomatiques de moins de 12 ans et les autres personnes fréquentant les écoles et les structures d’accueil parascolaires et extrafamiliales et indications de test chez les enfants de moins de 12 ans pendant l’épidémie de COVID-19

- Procédure détaillée de prise en charge en cabinet de pédiatrie et ambulatoire (21-12-2020)

 

 

Dernière mise à jour le 05/01/2021