CoVID-19 - Recommandation pour les traitements respiratoires des patients CoVID-19 confirmés

 

Afin de limiter les risques de diffusion du virus CoVID-19, l’office du médecin cantonal décide de mettre en place des mesures de précaution pour protéger les professionnels des risque d’aérosolisation des sécrétions respiratoires chez les patients/résidents traités par assistance ventilatoire ou nébulisation. Les hauts débits d’air dans les voies aériennes aérosolisent les particules virales et peuvent créer un risque de transmission par aérosol même si les évidences de risque de contamination sont faibles et controversées1.

1 COVID-19 : O2 - Nébulisations - VNI - CPAP - High Flow Nasal Canula Recommandations du SIG Ventilation and O2 de la société Suisse de Pneumologie Version du 23.03.2020

Rappel des mesures de protection en EMS lors de thérapie respiratoire

Aérosolthérapie par nébulisation 

L’aérosolthérapie par nébulisation, est une technique de soin consistant à faire inhaler à un patient des médicaments en suspension dans un gaz.
Les traitements nébulisés (aérosol) devraient être évités selon le principe de précaution, même si les évidences de risque de contamination sont faibles et controversées. Il est important de privilégier les autres modes d'administration (voie sous-cutanée, spray avec chambre volumatic)
 

Aérosol par nébulisation - Prise en charge avec infection CoVID-19 confirmée ou probable

Mesures 

Pour les établissements de soins aigus

Pour les établissements médico-sociaux (EMS)

Pour les soins à domicile/ambulatoire

Equipement de protection du personnel soignant

Masques FFP2

Port surblouse, gants 

Port de lunettes de protections si risque de projection de liquides biologiques

 

Ventilation Non Invasive(VNI)

La ventilation non invasive (VNI) regroupe l’ensemble des techniques d’assistance ventilatoire dispensées en l’absence de dispositif endotrachéal tel que l’intubation ou la trachéotomie.
La ventilation à pression positive pendant la ventilation non invasive (VNI) ou lors de l'utilisation d'un masque facial est à risque de générer des aérosols car l’étanchéité est généralement inférieure à celle obtenue avec une sonde trachéale à ballonnet correctement placée et gonflée.
 

Ventilation Non Invasive (VNI)  - Prise en charge d’un patient CoVID-19 confirmée ou probable

Lors de la pose, du retrait de l’assistance respiratoire, en cas d’intervention auprès du patient pendant la durée d’assistance respiratoire par ventilation non invasive, oxygénation à haut débit.

Mesures 

Pour les établissements de soins aigus

Pour les établissements médico-sociaux (EMS)

Pour les soins à domicile/ambulatoire

Equipement de protection du personnel soignant

Masque FFP2
Blouse de protection 
Lunettes de protection 
Gants de soins non stérile

 
Matériel spécifique

Utilisation d’un système avec montage spécifique COVID :

  • Masque étanche (utiliser du matériel neuf si possible)
  • Valve de fuite
  • 2 filtres antibactériens (inspiration et expiration)
Mesures générales

Traitement en chambre porte fermée

Étapes de branchement  

  • Mettre le masque
  • Brancher le circuit 
  • Démarrer la ventilation

Étapes de débranchement 

  • Arrêter le ventilateur
  • Retirer le masque

Poursuite CPAP/VNI dans une chambre isolée, aérer le matin 

Étapes de branchement 

  • Mettre le masque
  • Brancher le circuit 
  • Démarrer la ventilation

Étapes de débranchement 

  • Arrêter le ventilateur
  • Retirer le masque
Poursuite CPAP/VNI dans une chambre isolée, aérer le matin (1 heure)
Poursuite CPAP/VNI sans précaution si patient vit seul
Étapes de branchement 
  • Mettre le masque
  • Brancher le circuit 
  • Démarrer la ventilation

Étapes de débranchement 

  • Arrêter le ventilateur
  • Retirer du masque
Précautions
  • Ne jamais ventiler si le circuit est ouvert (si déconnexion nécessaire, mettre l'appareil en standby ou en pause expiratoire)
  • Assurer la meilleure étanchéité du masque (pas de fuites !) en proscrivant les masques nasaux, éventuellement en baissant les pressions si des fuites trop importantes sont présentes
  • Pas d’humidificateurs chauffants (les filtres saturés en eau deviennent inefficaces et les résistances augmentent). Les filtres HME filtrent aussi 99% des virus mais s’imprègnent en eau et doivent donc être changé régulièrement
  • Les filtres antibactériens inspiratoires et expiratoires n’ont pas besoin d’être changés pour des raisons virologiques, mais uniquement s’ils ne fonctionnent plus bien
  • Vérifier l’efficacité et la tolérance de la ventilation (au cas où le montage est dysfonctionnel)

 

 

Dernière mise à jour le 16/04/2020