Flambée d’un nouveau coronavirus (CoVID-19) dans la métropole de Wuhan, en Chine centrale

Depuis  décembre 2019, la ville de Wuhan, au centre de la Chine, fait face à une accumulation exceptionnelle de cas de pneumonie, causé par un nouveau coronavirus (novel CoV), inconnu jusqu’ici. Actuellement des cas ont été recensés en dehors de la ville de Wuhan et en particulier dans toute la province de Hubei.  En dehors de la région de Wuhan, d’autres cas ont été répertoriés dans de nombreuses grandes villes chinoises. 

Au regard des connaissances actuelles et des données épidémiologiques, la transmission du virus de personne à personne est attestée. Toutefois, la gravité de ce risque de transmission ne peut pas encore être évaluée avec précision. En outre, certains indices laissent à penser que le virus peut être transmis même avant l’apparition des premiers symptômes.

Pour plus d'information consulter le site de l'OFSP.

Voir aussi : Recommandations de prise en charge de patient à suspicion d'infection par le Covid-19 pour les soins aigus et l'ambulatoire

En savoir plus

 

Rappel de la situation: 
26 février, 2020

26 février 2020

Situation actuelle en Suisse

En Suisse, le nouveau coronavirus a été détecté chez une personne, qui avait séjourné en Italie. Les autorités sanitaires joignent les personnes qui ont eu un contact étroit avec elle. Il est possible que d’autres cas se produisent. Le risque pour la population est modéré.

Dans notre pays, plus de 300 personnes suspectées d’être infectées par le nouveau coronavirus ont été testées à ce jour. Plusieurs personnes sont en quarantaine dans leur canton de résidence. Elles doivent rester chez elles et éviter tout contact avec d’autres personnes.

Situation actuelle au plan international

L’Italie dénombre 326 cas confirmés (état : 26 février 2020, 7 h.) et 11 décès. Pour l’Italie, comme pour toutes les autres régions touchées, les voyageurs sont priés de s’informer sur la situation auprès des autorités locales. Hormis l'Italie et la Suisse, des cas ont été signalés, en Europe, par les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Espagne, Finlande, France, Grande-Bretagne, Russie, Suède. La Chine et plus de 30 autres pays ou régions ont confirmé des infections au nouveau coronavirus. En Corée du Sud, le nombre de cas augmente rapidement. Le virus s’est également propagé en Iran, où plusieurs personnes sont décédées.  Plus de 81 000 infections au nouveau coronavirus ont été déclarées dans le monde entier, le nombre de décès s’élevant à 2764 ; 49 personnes sont décédées en dehors de la Chine continentale.

27 janvier, 2020

Etat au 27. 01.2020
Situation actuelle

Depuis  décembre 2019, la ville de Wuhan, au centre de la Chine, fait face à une accumulation exceptionnelle de cas de pneumonie, causé par un nouveau coronavirus (novel CoV), inconnu jusqu’ici. Actuellement des cas ont été recensés en dehors de la ville de Wuhan et en particulier dans toute la province de Hubei.  En dehors de la région de Wuhan, d’autres cas ont été répertoriés dans de nombreuses grandes villes chinoises. En dehors de la Chine, des cas ont été confirmés par les autorités de treize pays. Entre temps, le virus a également atteint l’Europe : en France, trois maladies sont apparues. Aucune transmission locale n’a été détectée dans ces pays.

Les autorités ont déclaré que plus de 2800 personnes avaient été infectées, dont 81 sont décédées. Selon les autorités chinoises, un marché aux poissons comprenant aussi d’autres animaux (poules, chauves-souris, marmottes, entre autres bêtes sauvages) serait à l’origine de la flambée. Ce marché a été fermé pour être désinfecté et nettoyé. Les autorités chinoises ont mis Wuhan et d’autres villes de la province de Hubei en quasi-quarantaine. Les transports aériens et ferroviaires depuis cette région du centre de la Chine, à l’origine de l’apparition de ce nouveau pathogène, sont fortement restreints et le port de masques dans l’espace public a été ordonné.

Pour plus d'information consulter le site de l'OFSP 

Risque et mesures pour la Suisse
La flambée actuelle de pneumonie avec le nouveau coronavirus à Wuhan rappelle fortement le début des événements liés à SARS en 2002 – 2003. Le développement de la situation en Suisse et dans le monde est suivie avec attention. Le Centre national de Référence pour les Infections Virales Emergentes (CRIVE) à Genève est capable de diagnostiquer ce virus par des analyses de laboratoire. Les cas suspects seront investigués et pris en charge selon les directives appliquées pour les cas de MERS.

Prise en charge des cas suspects

se référer à www.hpci.ch

Recommandations pour les voyageurs

Il est actuellement déconseillé de se rendre à Wuhan, car la ville a été pratiquement mise en quarantaine par les autorités et les liaisons de transport sont très limitées. Pour les voyages dans d’autres régions de Chine, l’OFSP recommande :

  • appliquer de bonnes mesures d’hygiène personnelle, notamment se laver régulièrement les mains ;
  • éviter les marchés aux poissons ainsi que les marchés avec des animaux vivants ou morts ;
  • manger des œufs et de la viande seulement s’ils sont bien cuits ;
  • éviter tout contact avec des animaux et leurs excréments ;
  • éviter tout contact avec des personnes souffrant de symptômes respiratoires ;
  • respecter les conseils et recommandations locales.

Les voyageurs de retour de Chine qui présentent des problèmes respiratoires ou des symptômes de maladie doivent, après un premier contact téléphoniqueconsulter un médecin et lui signaler leur voyage en Chine.