BOP : Gestion d'une opération chez un patient VIH ou VHB ou VHC

Tout patient est à considérer comme potentiellement infectieux. Les Précautions Standard doivent être appliquées afin de protéger le personnel et d'éviter les accidents avec exposition au sang ou autres liquides biologiques (AES).
Si le patient présente une infection à risque de transmission par le sang (VIH, VHB, VHC), des mesures complémentaires aux Précautions Standard sont fortement recommandées en vue de limiter le risque d'exposition du personnel.

Définitions

Les rsiques de contracter une maladie après un accident exposant au sang et/ou liquides biologiques sont de:

  • 0.2 à 0.4% pour le virus d'immunodéfiscience humain (VIH ou HIV)
  • 6 à 30% pour le virus d'hépatite B (VHB ou HBV)
  • 3 à 10% pour le virus d'hépatite C (VHC ou HCV)

Domaine d'application et responsabilités

  • Bloc opératoire et salle de réveil
  • Equipe chirurgicale/équipe d'anesthésie, personnel de salle de réveil

Pour rappel: la vaccination contre l'hépatite B offre une excellente protection et de ce fait elle est fortement recommandée. Ce vaccin est, en principe, offert par l'employeur.

Prise en charge du patient

  1. Programmer l’intervention en début de programme si possible, ceci afin de limiter les risques d’accidents dus à la fatigue.
  2. Eviter d’inclure une intervention au programme à la dernière minute afin de limiter les risques d’accident dus à la précipitation.
  3. Demander au patient son accord pour annoncer le diagnostic à toute l’équipe chirurgicale.
  4. Utiliser un maximum de dispositifs médicaux à usage unique (tuyaux d’aspiration, canule, bocal, champs opératoires, blouses opératoires renforcées).
  5. Port de moyens de protection adéquat :
    • Lunettes avec protections latérales
    • Double paire de gants et si risque de blessure important 1ère paire de gants renforcée (gants en Kevlar)
    • Changement de gants au minimum toutes les 2 heures
    • Eviter les sabots perforés
    • En cas d’emploi de sabots perforés, utilisation de sur-chaussures pour se protéger des liquides biologiques (attention à la contamination des mains en les manipulant).
  6. Passage d’instruments piquant/tranchant par l’intermédiaire d’un plateau.
  7. Limiter les déplacements en salle et hors salle. Une organisation de travail s’impose quant à la préparation des DMx susceptibles d’être utilisés en per op et qui devront être préparés sur un chariot  proche de l’entrée de la salle d’opération afin de limiter les allées et venues Lors de sortie de la salle, enlever les sur-blouses, les lunettes et les gants. Se désinfecter les mains avec la solution ou gel hydro alcoolique.
  8. Envoyer le matériel au laboratoire dans un emballage étanche.
  9. Maîtriser les manipulations des instruments piquants et/ou tranchants, les déposer au moyen d’une pincette et collecter systématiquement les aiguilles et les lames de bistouris dans un récipient de sécurité, placé le plus prêt de vous.
  10. Préférer l’utilisation d’agrafes pour la fermeture cutanée.
  11. Trier des déchets en appliquant strictement les directives institutionnelles
  12. Acheminer sans délai le matériel à traiter dans un container fermé prévu à cet effet en zone sale de stérilisation

Niveau de recommandation

CDC: IB

Pièce(s) jointe(s): 
Dernière mise à jour le 21/12/2016