Bloc opératoire

CoVID-19 - Grossesse et vaccination CoVID-19

Initialement, l’OFSP avait exclu les femmes enceintes de la vaccination contre le SARS-CoV-2. D’entente avec la Société suisse de Gynécologie et d’Obstétrique, il est convenu que les femmes enceintes qui présentent un risque supplémentaire de développer une forme sévère du COVID-19 peuvent être vaccinées au 2e ou au 3e trimestre.

Dernière mise à jour le 15/03/2021

CoVID-19 - Stratégie de dépistage en série/large échelle pour les établissements de soins aigus

Au vu de l'évolution épidémiologique avec l'émergence et la diffusion de nouveaux variants caractérisés par une transmissibilité plus élevée au sein de la population, la confédération, dans sa stratégie de lutte du SARS-CoV-2, a intégré le dépistage à large échelle et en particulier les dépistages répétés de certaines populations afin de protéger les populations vulnérables.

Dernière mise à jour le 07/04/2021

CoVID-19 - Hôpital - Prise en charge pendant la pandémie (plan de continuité)

Prise en charge au 06 avril 2021

1. Secteurs ambulatoires

Maintien de l'activité des secteurs ambulatoires des établissements.
Ces secteurs devront avoir deux filières dédiées : Une pour les patients symptomatiques du CoVID-19 et une pour les patients asymptomatiques. Il faudra éviter des croisements entre les patients symptomatiques et asymptomatiques dans toutes les zones du secteur ambulatoire.

Dernière mise à jour le 06/04/2021

CoVID-19 - Service d’hospitalisation - Prise en charge d’un patient CoVID-19 et des contacts

Prise en charge dans les services d'hospitalisation au 18 février 2021

Dépistage à l’admission des patients asymptomatiques

Pour les établissements qui procèdent à un dépistage systématique CoVID-19 des patients à l'admission, des mesures additionnelles gouttelettes (MAG) doivent être appliquées dans l'attente du résultat du test.

Voir : Swissnoso - Asymptomatic patients screening (eng)

Dernière mise à jour le 01/03/2021

CoVID-19 - Transport - Prise en charge d'un patient CoVID-19 confirmé ou suspect

Transport d'un patient suspect CoVID-19

 

Si l'état de santé du patient le permet, il doit idéalement se déplacer vers son lieu de dépistage en véhicule privé.

À défaut d'avoir d'un véhicule privé, il peut se déplacer en transports publics et porter un masque de soins.

 

Si l'état de santé l'exige, un transport en ambulance sera à organiser par le 144 :

Dernière mise à jour le 25/06/2020

CoVID-19 - Prise en charge de la personne décédée

Les liquides biologiques de la personne décédée sont potentiellement porteurs de germes, et par conséquent les Précautions Standard doivent être appliquées lors de la manipulation du corps. Une infection au virus covid-19 ne requière pas de mesures spécifiques.

Dernière mise à jour le 19/10/2020

CoVID-19 - Bloc Opératoire - Prise en charge dans les blocs opératoires d'un patient CoVID-19 confirmé ou suspect

Prise en charge au 10 décembre 2020

Mesures générales pour le personnel

Consulter les mises à jour de cette section dans la Recommandation CoVID-19 pour soins aigus.

 

Dernière mise à jour le 10/12/2020

CoVID-19 - Anesthésistes - Prise en charge de patients CoVID-19 (suspect ou confirmé)

Dernière mise à jour le 08/06/2020

CoVID-19 - Recommandations générales - Prise en charge des malades et des contacts

Prise en charge au 6 avril 2021

Buts, motifs, principes et personnes vulnérables

Buts

Les objectifs des recommandations de l’OFSP sont de :

Dernière mise à jour le 06/04/2021

BOP - Classement du niveau des recommandations

Nos documents se basent sur les recommandations internationales  dans le domaine (CDC, ECDC, WHO, S2FH) ou en absence de consensus ou de recommandations à partir d'avis de sociétés ou  d'experts. Les sociétés internationales dans le domaine classent leurs recommandations en fonction de leur niveau de preuve. Nous avons retenus deux types de classifications internationales pour nos recommandations  2 classifications internationales

Dernière mise à jour le 02/10/2017

BOP - MCJ - Traitement du matériel lors de cas connu ou suspect

Avant l’intervention

  • Utilisation de matériel à usage unique exclusivement si le patient est connu pour une MCJ

Dernière mise à jour le 03/05/2017

BOP - Instructions pour la surveillance microbiologique des Heater-Cooler Devices (HCDs)

Dernière mise à jour le 03/10/2019

BOP - Directive d'utilisation des Heater-Cooler Devices au bloc opératoire

L’Office fédéral de la santé publique et l’Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic édictent les directives suivantes selon les recommandations du groupe d’expert composant la taskforce Mycobacterium chimaera. Cette directive doit être appliquée par tous les hôpitaux /cliniques utilisant ce type de matériel. Elle est à vottre disposition en document joint.

Introduction

L'important en bref

Dernière mise à jour le 06/03/2017

BOP - MCJ - Gestion du patient, des instruments et du matériel

Les patients atteints de la MCJ mais asymptomatiques (porteurs asymptomatiques) constituent le groupe à risque le plus élevé de transmettre accidentellement la MCJ par l’intermédiaire des instruments contaminés.

Dernière mise à jour le 14/11/2016

BOP - MCJ - Evaluation du risque infectieux de la maladie de Creutzfeldt Jakob lors d'une intervention chirurgicale

La maladie de Creutzfeldt Jakob (MCJ ou CJD) peut être transmise d’une façon iatrogène. Jusqu’à présent, environ 300 cas dont la majorité à la suite d’injection d’hormones de croissance d’origine humaine ou par greffe de dure-mère ont été décrits dans la littérature. Il existe un risque potentiel de contaminer les instruments utilisés et donc de transmettre la MCJ aux patients traités par la suite avec le même instrument.

Dernière mise à jour le 12/07/2019

BOP- Score du risque infectieux lors d'une opération

Dernière mise à jour le 03/05/2017

BOP: Mesures Additionnelles contact

Dernière mise à jour le 21/10/2016

BOP: Mesures Additionnelles aérosol

Dernière mise à jour le 10/07/2019

BOP: Mesures Additionnelles gouttelettes

L’objet de cette recommandation est d’éviter la transmission des germes véhiculés par gouttelettes. Les gouttelettes de secrétions respiratoires ou de salive sont générées par la respiration, la toux, l’éternuement et la conversation. Ces mesures s'ajoutent aux Précautions Standard.

Dernière mise à jour le 21/10/2016

BOP: Traitement de la sonde d’échocardiographie transoesophagienne

Au cours de l’examen, la sonde ETO est placée dans l’œsophage des patients et de ce fait est exposée aux agents pathogènes de la bouche, de la gorge et aux sécrétions du tractus oeso-gastrique et, occasionnellement, à de petites quantités de sang à partir d’érosions muqueuses. Les sondes destinées aux examens ETO sont prévues pour être réutilisées plusieurs centaines de fois.

Dernière mise à jour le 06/10/2016

BOP : Entretien du respirateur et du matériel d'anesthésie

Le nettoyage et la désinfection des respirateurs et du matériel d’anesthésie ont pour objectif:

  • assurer aux professionnels et aux patients une protection maximale vis-à-vis des risques infectieux
  • conserver un état de propreté et de fonctionnement des appareils.

Toute souillure visible doit être immédiatement nettoyée et désinfectée

Matériel pour entretien :

Dernière mise à jour le 06/10/2016

BOP : Gestion des déchets

Tous les déchets produits spécifiquement par les activités du secteur de la santé sont considérés des déchets médicaux. La production de déchets au bloc opératoire doit être limitée autant que possible.
Une gestion adéquate des déchets médicaux au bloc opératoire permet de :

Dernière mise à jour le 14/10/2016

BOP : Gestion du linge

Une prise en charge conforme du linge, dans des conditions d'hygiène prévenant le risque infectieux vis à vis des patients et du personnel, s’intègre dans l’organisation globale de la prévention du risque infectieux. La priorité est faite de plus en plus aux non tissés à usage unique.

Domaine d'application

Bloc opératoire

Définitions

Le linge au bloc opératoire comprend :

  • les tenues professionnelles (de plus en plus remplacées par des tenues à usage unique);

  • les articles de literie et d’hôtellerie ;

Dernière mise à jour le 14/10/2016

BOP : Tenue et gestuelle aseptique

Le port d’une tenue spécifique tout au long de l’intervention a pour but de protéger le patient et l’équipe soignante de toute contamination par des germes exogènes. Un dégagement de particules provenant des textiles ne devrait en aucun cas compromettre la qualité de l’air traité par le système de ventilation. L’habillage à lui seul ne suffit pas à assurer la sécurité aseptique du patient. Des règles de comportement en gestuelle aseptique s’imposent également. Cette recommandation s’applique pour toute intervention chirurgicale.

Dernière mise à jour le 20/12/2016

BOP: Ventilations - installation et maintenance

Outre le maintien de paramètres de confort (température, humidité) les installations de traitement de l’air ont pour but de diminuer la teneur de l’air en microorganismes, poussières, gaz toxiques. Ceci grâce à un renouvellement à un taux convenable, avec un air dont les caractéristiques de pureté auront été obtenues par divers moyens.
La contamination d'origine aérienne (aéro-bio-contamination) joue un rôle pathogénique non négligeable dans la chirurgie dite propre (classe I) et plus particulièrement dans la chirurgie avec mise en place d’implants.

Dernière mise à jour le 05/09/2017

BOP: Entretien des locaux

Le nettoyage et la désinfection des locaux d’un bloc opératoire ont pour objectif :

  • d’assurer aux patients et aux professionnels une protection maximale vis-à-vis des risques infectieux

  • de conserver un état de propreté conforme aux recommandations en la matière

NIVEAU RECOMMANDATION 

CDC : IB
SFHH : B-3 (traçabilité des entretiens)

DOMAINE D’APPLICATION

Bloc opératoire

Dernière mise à jour le 14/10/2016

BOP : Gestion d'une opération chez un patient VIH ou VHB ou VHC

Tout patient est à considérer comme potentiellement infectieux. Les Précautions Standard doivent être appliquées afin de protéger le personnel et d'éviter les accidents avec exposition au sang ou autres liquides biologiques (AES).
Si le patient présente une infection à risque de transmission par le sang (VIH, VHB, VHC), des mesures complémentaires aux Précautions Standard sont fortement recommandées en vue de limiter le risque d'exposition du personnel.

Dernière mise à jour le 21/12/2016

BOP : Antisepsie du site opératoire

La préparation cutanée du site opératoire avant une opération fait partie d’un processus complet qui prend en compte la préparation dans le service et celle pratiquée au bloc opératoire. L’objectif de cette préparation est d’éliminer les micro-organismes superficiels de la peau en vue d’une intervention chirurgicale et de limiter ainsi les risques de contamination du site opératoire.
La préparation cutanée du patient n’est pas spécifique à un type d’intervention mais doit être effectuée quelque soit l’opération.

Dernière mise à jour le 28/06/2018

BOP - Préparation du patient à la chirurgie

Les microorganismes responsables de l’infection du site opératoire (ISO) peuvent être acquis à partir de la flore cutanée du patient. La préparation cutanée préopératoire des patients à une chirurgie a pour but de limiter le risque d’infection des plaies opératoires. Les recommandations présentées dans ce document se basent sur une revue récente des résultats d’études et de méta analyses (SFHH 2013) ainsi que sur les opinions d’experts.

Dernière mise à jour le 06/10/2017

BOP - Accueil et transfert du patient

L’accueil fait partie intégrante de la prise en charge du patient au bloc opératoire.

Domaine d'application

Bloc opératoire

Responsabilités

Personnel soignant désigné pour l’accueil du patient au bloc opératoire

Déroulement

Le lit du patient n’entre que dans la zone d’accueil du bloc opératoire sauf dans quelques cas exceptionnels et particuliers et ceci uniquement sur ordre médical.

Dernière mise à jour le 14/10/2016

BOP - Hygiène des mains

Une pratique optimale de l’hygiène des mains est reconnue par les experts comme étant la première mesure pour prévenir la survenue d’infections nosocomiales. Ces infections ont souvent pour origine la flore transitoire présente sur les mains des soignants. Cette flore se compose de germes provenant des patients, de l'environnement ou du matériel contaminé. La friction des mains avec une solution ou gel hydro-alcoolique est le moyen le plus efficace pour éliminer la flore transitoire et de ce fait elle doit être privilégiée.

Dernière mise à jour le 13/09/2018

BOP - Tenue de base

La tenue vestimentaire au bloc opératoire joue un rôle non négligeable dans la dissémination de particules. Afin de limiter cette contamination, une tenue vestimentaire spécifique, strictement réservée au bloc opératoire doit être portée par tout le personnel. La façon dont elle est portée, la qualité intrinsèque des tissus avec notamment l’effet de protection lors de contact avec des liquides biologiques sont des éléments à prendre en compte lors du choix de la tenue de base.

Dernière mise à jour le 01/11/2018

BOP - Antibioprophylaxie - recommandations pour les hôpitaux vaudois

Généralités

Une antibioprophylaxie est recommandée lors de procédures chirurgicales qui ont des taux élevés d’infections du site opératoire (ISO) et pour les procédures dont les conséquences d’une infection sont sévères (p.ex. implants), même si le risque d’infection du site opératoire est très faible. Une antibioprophylaxie chirurgicale n’est en général pas recommandée pour les chirurgies propres.

Dernière mise à jour le 08/11/2016

BOP - Protection faciale et oculaire: indications et types

 

La protection faciales (masque à visière inclus) est:

Dernière mise à jour le 03/05/2017

Masque de protection respiratoire

Masque ultra-filtrant

L’utilisation de masques de protection respiratoire  est recommandée pour protéger celui qui le porte contre l’inhalation de microorganismes transmissibles par voie « aérienne » (aérosol et gouttelettes). Le port de ce type de masque est obligatoire  lors de maladies transmises par aerosol (tuberculose pulmonaire, rougeole, varicelle, ...)

Dernière mise à jour le 14/08/2017

BOP - MCJ - Algorithme du traitement des instruments chirurgicaux

Dernière mise à jour le 12/07/2019