VRE et EPC - Gestion d'une épidémie par les services de soins

L’objectif de cette recommandation est de limiter rapidement la diffusion d’entérocoques vancomycine résistants (VRE) et d’entérobactéries productrices de carbapénèmase (EPC) dans les établissements de soins aigus du canton de Vaud. Cette recommandation est sous la responsabilité des services HPCI de l’établissement (infirmier-ère HPCI ou infirmier-ère répondant-e HPCI de l’établissement en collaboration avec le médecin responsable HPCI). Son application est de la responsabilité des différents unités/services concernés.

Définitions

CLUSTER

2-4 cas VRE/EPC positifs détectés dans le même service/unité dans l’espace de <1 mois

EPIDEMIE

>1 nouveau cas VRE/EPC positif détectés dans le même service/unité dans l’espace de <7 jour. Le début et la fin d’une épidémie est déclarée comme telle selon entente avec l’Unité cantonale HPCI

VRE

VRE=ERG

Entérocoque Résistant à la Vancomycine ou entérocoque résistant aux glycopeptides

CAS VRE

Tout patient colonisé ou infecté par un Enterococcus faecium ou un Enterococcus faecalis résistant à la vancomycine identifié dans un prélèvement clinique ou de dépistage

CONTACT VRE AVEC MAC

Tout patient qui a séjourné simultanément dans la même chambre/unité qu’un cas VRE depuis l’admission de ce dernier et jusqu’à la mise en place des Mesures Additionnelles et <3 dépistages VRE négatifs et le contact avec un cas VRE positif remonte  <3 mois.

Il reste en MAC jusqu’à ce que 3 dépistages hebdomadaires consécutifs (J0, J7, J14) soient négatifs.

EPC

EPC (CRE)

EPC=Entérobactérie productrice d’une Carbapénèmase
CRE=Carbapenem Resistant Enterobactericeae

CAS EPC (CRE)

Tout patient colonisé ou infecté par une entérobactérie productrice de carbapénèmase identifiée dans un prélèvement clinique ou de dépistage

CONTACT  EPC (CRE)  EPIDEMIQUE

Lors d’épidémie/cluster, tout patient qui a séjourné simultanément dans la même chambre ou dans la même unité qu’un cas EPC depuis l’admission de ce dernier et jusqu’à la mise en place des Mesures Additionnelles

Dépistage

Le laboratoire devant s’équiper du matériel nécessaire pour effectuer l’analyse des prélèvements de dépistage (24-48h de délai pour la réception du matériel nécessaire), il est impératif de :

  • S’assurer que le laboratoire responsable de microbiologie puisse prendre en charge ce type de recherche

  • Prendre contact préalablement avec le laboratoire de microbiologie avant de planifier les trois prélèvements de dépistage

Gestion d’une épidémie/d’un cluster

  • Avertir le médecin chef de service et l’infirmier-ère chef-fe du service concerné

  • Stopper les transferts du et vers le service concerné afin de limiter la diffusion

  • S’assurer de la bonne application des principes de l’hygiène des mains, l’hygiène du matériel et l’hygiène de l’environnement dans l’unité concernée

  • Favoriser le retour à domicile des cas et des contacts VRE/EPC

  • Transmettre les décisions prises dans une note adressée aux cadres concernés.

Prise en charge des patients

Prise en charge

Placement des patients

Délimiter clairement le service en 3 zones avec une signalétique

Prévoir des séparations physiques claires (portes) pour délimiter les zones

Prévoir à l’entrée des zones VRE/EPC et VRE contact avec MAC/contacts EPC épidémique  un chariot avec surblouses, solution hydro-alcoolique et une poubelle

Prévoir un affichage désignant la zone et les mesures à prendre

  • Zone VRE/EPC :

Regrouper les cas VRE/EPC positifs

Personnel dédié à cette zone

  • Zone des contacts VRE avec MAC/contacts EPC épidémique :

Privilégier des  chambres individuelles, cohortage possible avec isolement géographique entre les patients

Regrouper les contacts VRE avec MAC/contacts EPC épidémiques  dans une zone adjacente à la zone VRE/EPC

Personnel dédié à cette zone

  • Zone propre :

Patients ni VRE/EPC pos, ni contact VRE avec MAC/contact EPC épidémique

Locaux communs

Selon le nombre de cas concernés, la disposition des locaux  communs (pharmacie, local propre, local sale) doit être discutée avec l’Unité HPCI.

Cellule de crise

Personnes à réunir :

  • Médecin responsable HPCI
  • Médecin chef du service concerné
  • Cadres infirmiers du service concerné
  • Représentant de la direction médicale
  • Représentant de la direction des soins
  • Membre de l’unité cantonale HPCI
  • Médecin cantonal
  • Membre de la communication
  • Réunir la cellule de crise 1x/sem pendant la durée de l’épidémie

Communication

  • Désigner le-es personne-s responsable-s de la communication à l’interne et vers l’extérieur
  • Prévoir une communication aux collaborateurs
  • Prévoir une communication aux patients et aux familles
  • Au besoin, prévoir un communiqué de presse en collaboration avec les autorités cantonales

Prise en charge des patients

Mesures Additionnelles Contact MAC (se référer « Prise en charge d'un patient colonisé/infecté par un VRE et Prise en charge des contacts VRE » « Prise en charge d'un patient colonisé/infecté par EPC et  Prise en charge des contacts EPC »)

Dépistages

  • Avertir le médecin responsable HPCI et le médecin responsable du service
  • Avertir le responsable du laboratoire
  • Organiser le dépistage des voisins
  • Organiser un dépistage hebdomadaire d’unité selon entente entre la cellule de crise et le responsable du laboratoire

 

Circulation du personnel

  • Avant d’entrer dans la zone, le personnel met une surblouse
  • Le personnel ne sort pas de sa zone dédiée (zone cas VRE/EPC, zone contact VRE avec MAC/contact EPC épidémique)
  • Le personnel change de blouse entre chaque patient dans la zone VRE contact avec MAC/contact EPC épidémique 
  • Le personnel enlève la surblouse avant de quitter la zone VRE/EPC ou VRE contact avec MAC/contact EPC épidémique

Matériel

  • Privilégier du matériel à usage unique
  • L’équipement à usage multiple (tensiomètres, glucomètre, saturomètre, etc) est dédié à une zone
  • L’équipement à usage multiple qui ne peut être dédié (chariot à pansement) doit être soigneusement désinfecté à la sortie de la chambre avant le retour dans le local propre
  • Les chariots infirmiers et médicaux restent à l’extérieur des chambres

Environnement

  • Renforcer le nettoyage quotidien des zones VRE/EPC et contacts VRE avec MAC/contacts EPC épidémique
  • Désinfecter l’environnement direct des patients et les surfaces fixes des 3 zones 1x/j avec le désinfectant habituel
  • Nettoyer/désinfecter les mains courantes/rambardes des couloirs 1x/j
  • Nettoyer/désinfecter les sanitaires et les poignées de porte des chambres des zones VRE/EPC et contact VRE avec MAC/contact EPC épidémique 2x/j avec le désinfectant habituel
  • Nettoyer/désinfecter le desk infirmier, les locaux communs (local sale, local propre, pharmacie) 1x/j
  • Désinfecter les sols des corridors 1x/sem avec le détergent/désinfectant habituel. Si disponible, utiliser la machine pour laver les sols
  • Lors du départ d’un patient VRE/EPC ou d’un contact VRE avec MAC/contact EPC épidémique, nettoyer à hauteur d’homme l’environnement occupé par le patient et changer le rideau entourant le lit

Sanitaires

(chambres à plusieurs lits)

  • Désinfecter la barre d’appui, la chasse d’eau et la lunette (dans cet ordre) après chaque utilisation avec une lingette désinfectante, puis se désinfecter les mains (par le patient si possible)
  • Si utilisation de bassines de lit ou d’urinaux, lavage en laveur-désinfecteur

Douches

  • Si possible prévoir 1 local de douche par zone
  • Dans la zone VRE/EPC et VRE contact avec MAC/contact EPC épidémique,  retirer le rideau de la douche au préalable
  • Si un seul local de douche, utilisation des douches communes selon un ordre défini.
  1. Zone propre
  2. Contacts VRE avec MAC/ Contact EPC épidémique
  3. VRE/EPCpositif
  • Les patients VRE/EPC pos et VRE contact avec MAC/contact EPC épidémique circulent dans le couloir avec une blouse macroscopiquement propre et les mains désinfectées accompagnés d’un membre du personnel qui porte une sur-blouse.
  • Entretien de la douche entre chaque patient et en fin de matinée selon le protocole habituel

Plateaux repas

  • Le chariot reste dans la zone propre
  • Les plateaux repas des patients de la zone VRE/EPC pos et VRE contact avec MAC/contact EPC épidémique sont acheminés sur un chariot annexe
  • Le personnel soignant attribué à chaque zone distribue et récupère ses plateaux

Information aux patients

Distribuer aux patients

 

Textes de référence

  • Rapport relatif à la maîtrise de l’émergence et de la diffusion des entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) dans les établissements de santé français. Haut Conseil de la santé publique. Mars 2010

  • SHEA Guideline for Preventing Nosocomial Transmission of Multidrug-Resistant Strains of Staphylococcus aureus and Enterococcus. Infect Control Hosp Epidemiol. 2003;24:362-386.

  • Umgang mit Patienten mit Glykopeptid-resistenten Enterokokken (GRE)/Vancomycin-resistenten Enterokokken (VRE). Hyg Med 31. 2006.

  • P.Nordmann, A.Carrer : Les carbapénèmases des entérobactéries. Archives de Pédiatrie 2010 ; 17 : S154-162

  • Guidance for Control of Infections with Carbapenem-Resistant or Carbapenemase-Producing Enterobacteriaceae in Acute Care Facilities. MMWR Morb Mortal Wkly Rep. 2009 ; 58 : 256-60.

  • Abbas et al. Carbapénèmases : implications cliniques et épidémiologiques pour la Suisse. Rev Med Suisse 2012 ; 882-889

  • Gupta et al. Carbapenem-resistant Enterobacteriaceae : Epidemiology and Prevention Clinical Infectious diseases 2011 ; 53 (1) : 60-67

Dernière mise à jour le 24/06/2019