Toutes les spécialités

Gestion des alertes informatiques OPALE (non actuel)

Personnes concernées

Infirmières HPCI des hôpitaux vaudois, en collaboration avec les médecins responsables HPCI

Définitions

MRSA=SARM 

Staphylococcus aureus résistant à la méticilline

VRE=ERG 

Dernière mise à jour le 24/06/2019

Grippe- directive cantonale du port du masque

Dernière mise à jour le 18/10/2018

Vaccination grippe - dépliant pour les patients

Dernière mise à jour le 18/10/2018

Grippe - Recommandations pour la prévention et la prise en charge des infections par le virus de la grippe dans les hôpitaux de la Suisse latine

Dernière mise à jour le 04/10/2018

VRE - Recommandations Swissnoso provisoires aux établissements de soins pour lutter contre l'Entérocoque Résistant à la Vancomycine (VRE) en Suisse

Pour rappel, les recommandations vaudoises ont été adaptées mais elles restent le document de référence pour les structures de soins du canton de vaud.

VRE - Prise en charge d'un patient porteur d'entérocoque vancomycine résistant par les services de soins aigus

VRE - Prise en charge des patients contacts VRE par les services de soins aigus

Dernière mise à jour le 24/09/2018

Méningococcémie et méningite à méningocoque - prophylaxie

Critères pour l’administration de la prophylaxie de l’entourage

Ces critères sont à  déterminer d’entente avec l’office du médecin cantonal

(contact rapproché  <10 jours avant déclaration de la maladie)

Dernière mise à jour le 02/05/2019

Port du masque de soin

Le port de masque médical (chirurgical, de soins) et/ou de lunettes ou masque à visière permet la protection du soignant lors de toute procédure de soins susceptible de créer des projections de liquides biologiques à moins de 2 mètres.

Le port de masque médical par le professionnel permet d’assurer la protection du patient contre les microorganismes qu’il émet lorsqu’il présente des symptômes d’infection respiratoire.

La bonne protection faciale (masque et/ou lunettes, masque à visière) doit être choisie en fonction de l’activité et du risque.

Dernière mise à jour le 21/11/2017

Prévention du risque infectieux lors de travaux et chantiers à l'hôpital

Introduction

Les travaux de construction ou de transformation provoquent des émanations importantes de poussière fine qui sont susceptibles de véhiculer des micro-organismes dangereux, parfois mortels pour les patients, tels que les Aspergillus spp. De plus, ces émanations peuvent également engendrer une contamination du matériel contenu dans les locaux de stockage (matériel stérile, pharmacie, injectables).

Dernière mise à jour le 13/09/2017

Prélèvement d'urine pour culture chez patient avec sonde vésicale

Il s'agit d'un prélèvement aseptique d'urine  afin d'effectuer une analyse bactériologique dans le contexte de suspicion d'infection urinaire. La technique de pose d'une sonde vésicale est décrite dans la recommandation  sondage vésical

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Prélèvement d'urine pour culture chez patient non sondé

Il s'agit d'un prélèvement aseptique d'urine effectué au jet afin d'effectuer une analyse bactériologique dans le contexte de suspicion d'infection urinaire.Lors du prélèvement d'urine pour culture, procéder à un lavage du méat urinaire (eau et savon ou compresse stérile et eau stérile).
La désinfection du méat urinaire n'est pas requise lors d'un prélèvement au jet.

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Recommandation pour la pose, les soins et la surveillance de cathéter sous-cutané

La voie sous cutannée est une voie extravasculaire qui présente un intérêt particulier en gériatrie. Elle est indiquée pour  l'administration lente de solutés (hydratation) et/ou de médicaments  lorsque l'administration orale n'est pas possible.  Cette méthode est également interressante chez les patients dont l'abord veineux est difficile et elle entraîne moins de risque d'infection systémique que la perfusion intraveineuse.  

Dernière mise à jour le 04/07/2017

Entretien des fontaines à eau

RESPONSABILITÉS

Services concernés :

  • Utilisateurs de fontaines à eau

Fonctions concernées :

Dernière mise à jour le 03/05/2017

Aspirations bucco-pharyngées et rhino-pharyngées techniques et gestion du matériel

L’aspiration est une effraction des voies respiratoires, potentiellement dangereuse pouvant être vectrice d’agents pathogènes de l’environnement, tout particulièrement par manuportage.

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Grippe saisonnière - foire aux questions

hdr_faq_grippe_2017.jpg

Prise en charge des patients

Q:Combien de temps les personnes restent contagieuses ?

R:La durée de contagiosité du virus de la grippe saisonnière est de 6-7 jours donc 1 semaine (24heures avant les symptômes et 4-6 jours dès l’apparition des symptômes)

Dernière mise à jour le 16/11/2017

MERS CoV - Prise en charge d'un patient suspect d'infection à coronavirus MERS-CoV

Cette recommandation est destinée à faire face à l’arrivée d’un patient potentiellement infecté par le nouveau coronavirus nommé MERS-CoV (pour Middle-East Respiratory Syndrome - Coronavirus). La probabilité de survenue d’un tel cas en Suisse est faible à l’heure actuelle, mais il faut l'envisager chez tout patient qui se présente avec un syndrome respiratoire sévère au retour d’un séjour dans la péninsule arabique. Un nouveau coronavirus (MERS-CoV) a été identifié en Arabie Saoudite en septembre 2012.

Dernière mise à jour le 22/03/2019

BMR - Indications au dépistage et prise en charge des patients à risque

Depuis quelques années, on assiste à une progression des bactéries multirésistantes dans les différentes régions du globe et avec la mobilité croissante de la population, ces bactéries multirésistantes peuvent être importées dans nos établissements de soins lors de transfert ou de rapatriement de patients provenant d’hôpitaux étrangers ou par des patients à risque d'être porteurs de BMR (colonisation antérieure à l'admission actuelle).

Dernière mise à jour le 12/09/2018

MRSA - Prise en charge d'un patient à risque d'être porteur de Staphylocoque doré méticilline résistant

L'objectif de cette recommandation est de proposer une stratégie de prise en charge des patients à risque, ceci afin de limiter les risques de transmission de ce germe à l’intérieur de l’établissement.

Domaine d’application

Cette recommandation s’applique aux patients à risque d'être porteur de MRSA en soins aigus.

Dernière mise à jour le 24/06/2019

Plaquette d'information destinée au patient porteur d'EPC (CRE)

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Pré désinfection chimique des Dispositifs Médicaux

Introduction

La prédésinfection des dispositifs médicaux utilisés et pouvant être retraités (indication du fabricant) est une étape indispensable permettant de réduire la charge microbienne initiale du matériel contaminé et protéger le personnel. La prédésinfection doit se faire dans les meilleurs délais après usage du dispositif médical (DM)
Cette activité doit être réalisée dans un local dédié à cette tâche.

Dernière mise à jour le 03/05/2017

Retraitement des dispositifs médicaux réutilisables

Objet

Le retraitement des dispositifs médicaux (DM) réutilisables, a pour but d’éliminer tout risque infectieux  pour le patient et le professionnel lors de la réutilisation de ces DM. 

Champ d'application

Cette recommandation s’applique à tout dispositif médical réutilisable après son utilisation ainsi qu’à tout dispositif médical réutilisable stérile déconditionné mais non utilisé.

Dernière mise à jour le 03/05/2017

BMR -Gestion des alertes OPALE par l'infirmier-ère HPCI actuel

Les patients porteurs de bactéries résistantes aux antibiotiques font l'objet d'alerte informatique. Ces patients doivent être activement inclus dans ce système d'alerte OPALE. La gestion de ce sytème d'alerte est de la responsabilité des infirmiers-ères HPCI des établissements de la FHV, sous la supervision des médecins responsables HPCI. 

Dernière mise à jour le 24/06/2019

Sondage vésical

Objet

Le sondage vésical est défini par l’introduction aseptique d’un cathéter urinaire stérile dans la vessie par l’urètre pour drainer l’urine.

Domaine d'application

L’application de ce document est de la responsabilité des équipes médico-infirmières.

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Prévention des infections urinaires

Domaine d'application

Soins aigus, CTR, Département de psychiatrie, EMS, ambulatoire

L'infection urinaire est fréquente  en particulier chez la personne âgée et sa prévention reste une priorité. Cette recommandation a pour objectif de proposer des mesures de prévention pour prévenir les infections urinaires chez la personne âgéeséjournant en milieu de soins.

Dernière mise à jour le 21/09/2017

Aérosolthérapie

Objet

Prévenir le risque infectieux lié à l’aérosolthérapie

Domaine

Tout professionnel concerné par l’aérosolthérapie dans les établissements de soins chroniques et psychiatriques : médecins, infirmiers, ASSC, aides-soignants, physiothérapeutes, etc.

Défintions

Aérosolthérapie : traitement par un principe actif délivré par voie d’aérosol

Nébulisation : création d’un aérosol à partir d’une préparation liquide

Dernière mise à jour le 03/05/2017

MSSA/MRSA Traitement de décolonisation avec lingettes d'un patient porteur de staphylocoque doré

Dernière mise à jour le 24/05/2018

MSSA/MRSA Traitement de décolonisation avec douche d'un patient porteur de Staphylocoque doré

Dernière mise à jour le 24/05/2018

Plaquette d'information destinée au patient porteur de BMR

Dernière mise à jour le 03/05/2017

Plaquette d'information destinée au patient porteur de VRE

Dernière mise à jour le 07/06/2019

Plaquette d'information destinée au patient porteur de MRSA

Dernière mise à jour le 03/05/2017

ESBL - Prise en charge d'une épidémie par les services de soins

L’objectif de cette recommandation est de définir les situations nécessitant la mise en place de mesures supplémentaires aux stratégies habituelles de prise en charge des patients avec ESBL non E.coli dans un service, ceci afin de limiter les risques de transmission de ce germe à l’intérieur de l’établissement. Elle est applicable lors d’une augmentation d’incidence de nouveaux cas d’ESBL-non E.coli (flambée épidémique) dans un établissement.

Dernière mise à jour le 24/06/2019

EPC (CRE) - Prise en charge d'un patient porteur d'EPC par les services de soins

Cette recommandation qui s'inspire de la recommandation Swissnoso parue en juin 2017 a pour objectif de limiter rapidement la diffusion d’entérobactéries productrices de aux carbapénémase(CRE/EPC) dans les établissements de soins aigus du canton de Vaud. Elle a été adaptée en tenant comptre de l'épidémiologie locale et des contraintes structurelles. Son application est de la responsabilité des différents services concernés. 

Dernière mise à jour le 24/06/2019

VRE - Prise en charge des patients contacts VRE par les services de soins

L'objectif de cette recommandation est de limiter rapidement la diffusion d’entérocoques vancomycine résistants (VRE) dans les établissements de soins aigus du canton de Vaud.  Son application est de la responsabilité des différents unités/services concernés.

Définitions

VRE=ERG

Entérocoque Résistant à la Vancomycine ou entérocoque résistant aux glycopeptides

GLYCOPEPTIDES

Classe d’antibiotique inhibant la synthèse de la paroi des bactéries à Gram positif (inhibition de la synthèse du peptidoglycan).

Les principaux antibiotiques de cette classe disponibles localement sont la vancomycine (Vancocin®) et la teicoplanine (Targocid©).

CAS VRE

Tout patient colonisé ou infecté par un Enterococcus faecium ou un Enterococcus faecalis résistant à la vancomycine identifié dans un prélèvement clinique ou de dépistage

CONTACT VRE

Tout patient qui a séjourné simultanément dans la même chambre qu’un cas VRE depuis l’admission de ce dernier et jusqu’à la mise en place des Mesures Additionnelles ou ayant séjourné dans une unité en épidémie

DEFINITION DES ALERTES

CONTACT VRE AVEC MAC 

<3 dépistages VRE négatifs et le contact avec un cas VRE positif remonte  <3 mois.

Il reste en MAC jusqu’à ce que 3 dépistages hebdomadaires consécutifs (J0, J7, J14) soient négatifs.

CONTACT VRE SANS MAC

< 3 dépistages négatifs et exposition >3 mois et < 1an. Un contact VRE est placé en Précautions Standard (PS) si le contact avec le patient remonte >3mois. Il est dépisté à l’arrivée. Le nombre de frottis de dépistages sera décidé par HPCI. Après 1 an, les patients sont supprimés de la base

Remarque : Si la décision de changer  une alerte est prise, l’infirmier-ère HPCI la fait changer dans OPALE

 

Remarque : Si la décision de changer  une alerte est prise, l’infirmier-ère HPCI la fait changer dans OPALE

Contrôle du portage

Dépistage microbiologique 

Le laboratoire devant s’équiper du matériel nécessaire pour effectuer l’analyse des prélèvements de dépistage (24-48h de délai pour la réception du matériel nécessaire), il est impératif de :

  • S’assurer que le laboratoire responsable de microbiologie puisse prendre en charge ce type de recherche

  • Prendre contact préalablement avec le laboratoire de microbiologie avant de planifier les trois prélèvements de dépistage.

Marche à suivre pour les contacts de cas VRE

 

Dernière mise à jour le 24/06/2019

ESBL - Recommandation de prise en charge d'un patient porteur d'ESBL par l'infirmier-ère HPCI

Responsabilités

Les soignants impliqués dans cette recommandation sont les infirmières référentes HPCI et les répondants HPCI de l'établissement.

Dernière mise à jour le 24/06/2019

Prévention de la contamination lors de la préparation et administration des médicaments injectables

Préparer des médicaments injectables en assurant

  • la protection du personnel soignant d’une exposition à des molécules potentiellement dangereuses
  • la prévention contre la contamination des médicaments
  • la sécurité des patients

Professionnels concernés

  • Médecins
  • Equipe infirmière
  •  ASCC

Descriptif

Les médicaments injectables nécessitent une vigilance plus soutenue lors de la préparation et de l’administration car ils utilisent une voie d’administration à haut risque.

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Préparation des produits médicamenteux

Domaine d'application

Soins aigus, CTR, Département de psychiatrie, EMS, ambulatoire

Dernière mise à jour le 21/09/2017

Animaux en milieux de soins

Domaine d'application

Soins aigus, CTR, Département de psychiatrie, EMS, ambulatoire, services de dialyse

La présence d’animaux en institution de soins peut constituer un risque pour la santé des patients et du personnel. Il est important d’établir des directives pour minimiser ce risque.

Dernière mise à jour le 21/09/2017

Entretien du matériel de coiffure

Cette fiche technique a pour objectif de prévenir le risque infectieux lié au matériel de coiffure utilisé dans un établissement de soins. Elle doit être appliquée  par tout professionnel effectuant des soins de coiffure aux patients/résidents.

Dernière mise à jour le 02/11/2016

Entretien de fleurs et plantes en milieu de soins

Objet

Les arrangements floraux en milieu de soins ont des effets bénéfiques sur la santé mentale du patient, mais peuvent également être une source de germes potentiellement à l’origine d’infections.

Domaine d’application 

Services d’hébergement des patients en soins aigus, établissement long et court séjours, centre de réhabilitation, soins ambulatoires et psychiatrie.

Dernière mise à jour le 09/11/2016

Cathéter veineux périphérique: pose, entretien et pansement

Dernière mise à jour le 15/11/2017

MRSA - Principes de prise en charge d'un patient porteur MRSA par les services de soins

L’objectif de cette stratégie proposée aux hôpitaux/clinique du canton de Vaud  vise  à  ZERO TRANSMISSION à l’intérieur de l’établissement.

Dans ce but, les mesures suivantes sont proposées :

Dernière mise à jour le 24/06/2019

MRSA - Extension de dépistage des patients

Les modalités d’extension d’un dépistage de Staphylococus aureus méticilline résistant (MRSA) proposées dans un service/unité en cas de découverte de plusieurs patients porteurs de MRSA découle de la recommandation MRSA –Soins Aigus - Principes de prise en charge, élaborée par l’Unité HPCI. Cette recommandation complète les recommandations concernant la prise en charge d’un patient porteur de MRSA et le dépistage des patients à risque.

Dernière mise à jour le 24/06/2019

Stockage des Dispositifs Médicaux (DM)

Objet

Le local ou à défaut, la zone de stockage doit être spécifique aux dispositifs médicaux (DM) stériles. Il doit permettre la distinction entre les dispositifs médicaux (DM)  stériles et non stériles.

Domaine d'application

L’ensemble des services concernés

Définition

Le stockage doit permettre de conserver l'intégrité du dispositif médical et empêcher la contamination du dispositif stérile

Responsabilités

L’ensemble du personnel travaillant dans le service concerné.

Dernière mise à jour le 14/08/2017

TBC - Prise en charge d'un patient avec tuberculose pulmonaire

Dernière mise à jour le 12/02/2019

ESBL - Recommandation pour l'investigation d'une épidémie par l'infirmier-ère HPCI

L’objectif de cette recommandation  est de définir les situations nécessitant la mise en place de mesures supplémentaires aux stratégies habituelles de prise en charge des patients avec ESBL-non E.coli dans un service, ceci afin de limiter les risques de transmission de ce germe à l’intérieur de l’établissement. Elle est applicable lors d’une augmentation d’incidence de nouveaux cas d’ESBL-non E.coli (flambée épidémique) dans un établissement.

Dernière mise à jour le 24/06/2019

Recommandations pour les soins, pansements et surveillance d'un cathéter veineux central

La plupart des infections liées aux dispositifs intra-vasculaires sont associées aux cathéters veineux centraux (CVC), plus particulièrement chez les patients de soins intensifs. En effet, dans ce type d’unités, le taux d’incidence des infections est souvent plus élevé que dans les unités standard parce que, maintenus en place de façon prolongée, les CVC y sont fréquemment manipulés pour l’administration des traitements et les surveillances hémodynamiques. De façon générale, les sources potentielles de contamination des dispositifs intra-vasculaires sont les suivantes :

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Recommandations pour la pose, pansement, soins et surveillance d'un cathéter veineux périphérique

Les cathéters veineux périphériques peuvent être responsables de phlébites, voire de bactériémies sur infections de cathéters. La source infectieuse est le plus souvent de type endogène, les germes de la peau migrant au niveau du site d’insertion du cathéter, puis dans l’espace intra-vasculaire. L’inexpérience de l’opérateur, la pose du cathéter en urgence, le nombre de journées cathéter constituent les facteurs de risques exogènes les plus souvent incriminés.

Dernière mise à jour le 16/11/2017

ESBL - Prise en charge d'un patient porteur d'ESBL par les services de soins

Responsabilités

Les soignants impliqués dans l'application de cette recommandation sont:

Dernière mise à jour le 24/06/2019

EPC (CRE) -Gestion des entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC ou CRE) par l'infirmier-ère HPCI

Personnel concerné

Infirmier-es HPCI des hôpitaux vaudois, en collaboration avec les médecins responsables HPCI.

Définitions

 

EPC (CRE)

Entérobactérie productrice d’une Carbapénémase (EPC)= Carbapenem Resistant Enterobactericeae (CRE)

Dernière mise à jour le 24/06/2019

TBC - Prise en charge d'un patient avec tuberculose extrapulmonaire

La tuberculose est une infection bactérienne, causée par les mycobactéries du complexe tuberculeux (principalement M.tuberculosis, M.bovis, M.africanum). Le système respiratoire constitue la porte d’entrée principale de l’infection tuberculeuse. L’inhalation d’aérosols contenant des bactéries tuberculeuses est le seul mode d’infection significatif sur le plan épidémiologique. Les bactéries tuberculeuses peuvent rester longtemps infectieuses dans l’air ceci en fonction du taux d’humidité et de l’action de la lumière.

Dernière mise à jour le 02/11/2016

VRE - Prise en charge d'un patient porteur d'entérocoque vancomycine résistant par les services de soins

Cette recommandation a pour  objectif de limiter rapidement la diffusion d’entérocoques vancomycine résistants (VRE) dans les établissements de soins aigus du canton de Vaud.

Définitions

VRE=ERG

Entérocoque Résistant à la Vancomycine ou entérocoque résistant aux glycopeptides

Dernière mise à jour le 24/06/2019

VRE et EPC - Gestion d'une épidémie par les services de soins

L’objectif de cette recommandation est de limiter rapidement la diffusion d’entérocoques vancomycine résistants (VRE) et d’entérobactéries productrices de carbapénèmase (EPC) dans les établissements de soins aigus du canton de Vaud. Cette recommandation est sous la responsabilité des services HPCI de l’établissement (infirmier-ère HPCI ou infirmier-ère répondant-e HPCI de l’établissement en collaboration avec le médecin responsable HPCI). Son application est de la responsabilité des différents unités/services concernés.

Dernière mise à jour le 24/06/2019

EPC (CRE) - Prise en charge du patient contact EPC par les services de soins

L' objectif de cette recommandation qui s'inspire de la recommandation Swissnoso parue en juin 2017  est de limiter rapidement la diffusion d’entérobactéries productrices de carbapénèmes (EPC/CRE) dans les établissements de soins aigus du canton de Vaud. Elle a été adaptée en tenant compte de l'épidémiologie locale et des contraintes structurelles. Son application est de la responsabilité des différents unités/services concernés.

Dernière mise à jour le 24/06/2019

MSSA/MRSA - Modalité du traitement de décolonisation d'un patient porteur de Staphylocoque doré

Indications à une décolonisation du Staphylocoque doré

Les patients colonisés représentent le réservoir le plus important de MRSA. Bien que la décolonisation soit souvent temporaire et suivie d’une recolonisation, un traitement de décolonisation topique peut raisonnablement être recommandé chez les patients porteurs de MRSA avec facteurs de risque d’infection. 

Dernière mise à jour le 24/06/2019

Gale - Mesures en milieux de soins et lieux d’accueil

Domaine d'application

Soins aigus, CTR, Département de psychiatrie, EMS, ambulatoire et dans les lieux d'accueil

Dernière mise à jour le 22/03/2019

BMR - Investigation d'un portage digestif - technique de dépistage

Dernière mise à jour le 06/02/2019

Pédiculoses - Mesures dans les milieux de soins

Domaine d'application

Soins aigus, CTR, Département de psychiatrie, EMS, ambulatoire

Dernière mise à jour le 21/09/2017

Désinfectants de surface et du matériel

Principe actif

Usage clinique

Spectre activité

Précautions / Risques

Incompatibilité

Conservation

Remarques

Dernière mise à jour le 03/05/2017

Désinfectants - antiseptiques -tableaux de dilution

Tableau de dilution des poudres

Conc.% 0.5% 1% 1.5% 2%
1 Litre 5 g et/ou 7.5ml 10 g et/ou 15ml 15 g et/ou 22.5ml 20 g et/ou 30ml
Dernière mise à jour le 03/05/2017

Masque de protection respiratoire

Masque ultra-filtrant

L’utilisation de masques de protection respiratoire  est recommandée pour protéger celui qui le porte contre l’inhalation de microorganismes transmissibles par voie « aérienne » (aérosol et gouttelettes). Le port de ce type de masque est obligatoire  lors de maladies transmises par aerosol (tuberculose pulmonaire, rougeole, varicelle, ...)

Dernière mise à jour le 14/08/2017

Antiseptiques: peau et muqueuses

Classe

Usage clinique

Spectre d’activité

Précautions / Risques

Incompatibilité

Conservation

Remarques

Dernière mise à jour le 21/02/2017

BMR - Prise en charge d'un patient à risque d'importer des bactéries multirésistantes et indications au dépistage

Depuis quelques années, on assiste à une progression des bactéries multirésistantes dans les différentes régions du globe et avec la mobilité croissante de la population, ces bactéries multirésistantes peuvent être importées dans nos établissements de soins lors de transfert ou de rapatriement de patients provenant d’hôpitaux étrangers ou d'établissements avec épidémie en Suisse .

Cette recommandation s’applique à:

Dernière mise à jour le 27/05/2019