VRE - Prise en charge d'un patient/résident PORTEUR VRE (entérocoque vancomycine résistant)

Domaine d'application

Département de psychiatrie, EMS, secteur ambulatoire

Cette recommandation de prise en charge a pour objectif de limiter rapidement la diffusion d’entérocoques vancomycine résistants (VRE) dans les établissements de soins chroniques,les hôpitaux psychiatriques et les structures ambulatoires du canton de Vaud. Elle s'applique aux résidents/patients colonisés ou infectés par de l'entérocoque vancomycine résistant (VRE).

Responsabilité

Elle est sous la responsabilité de l’EMS, du service de psychiatrie, de la structure ambulatoire en collaboration avec l’infirmier-ère régional-e HPCI ou l'infirmier-ère HPCI du service. Son application est sous la responsabilité  des équipes médico-infirmières.

Définitions

VRE=ERG

Entérocoque Résistant à la Vancomycine ou entérocoque résistant aux glycopeptides

GLYCOPEPTIDES

Classe d’antibiotique inhibant la synthèse de la paroi des bactéries à Gram positif (inhibition de la synthèse du peptidoglycan).

Les principaux antibiotiques de cette classe disponibles localement sont la vancomycine (Vancocin®) et la teicoplanine (Targocid©).

CAS VRE

Tout patient colonisé ou infecté par un Enterococcus faecium ou un Enterococcus faecalis résistant à la vancomycine identifié dans un prélèvement clinique ou de dépistage

CONTACT VRE

Tout patient qui a séjourné simultanément dans la même chambre qu’un cas VRE depuis l’admission de ce dernier et jusqu’à la mise en place des Mesures Additionnelles ou ayant séjourné dans une unité en épidémie

Contrôle du portage

Dépistage microbiologique :

La durée moyenne du portage étant de 45 jours, il faut attendre au moins 3 mois avant de débuter un contrôle, mais se référer à l'Unité cantonale HPCi. Il est impératif de prendre contact préalablement avec le laboratoire de microbiologie avant de planifier les trois prélèvements de dépistage, ce dernier devant s’équiper du matériel nécessaire pour effectuer l’analyse  (24-48h de délai pour la réception du matériel nécessaire).

Algorithme du controle du portage

Prise en charge

  • privilégier l'hébergement en  chambre individuelle
  • privilégier des sanitaires dédiés; en cas de diarhhées, il est impératif d'utiliser des sanitaires dédiés (chaise percée)
  • associer aux Précautions Standard des Mesures Additionnelles Contact (MAC) lors des soins en chambre
  • en absence de diarrhée, circulation libre du patient/résident dans l'institution, la structure
  • en période de diarrhée, maintien du patient/résident en chambre
  • entretien de l'environnement avec le détegent/désinfectant habituel
  • désinfection biquotidienne des sanitaires
  • lors de la découverte du portage/infection à VRE, faire des frottis (nez,gorge,plis périnéaux) à la recherche d'un portage MRSA
  • si le patient/résident est porteur de MRSA, prévoir un traitement de décolonisation topique pour le MRSA
  • distribuer au patient/résident le dépliant d'information "patient porteur de VRE"

 Documents annexes et texte de référence

  • Dépliant information patient 

  • Rapport relatif à la maîtrise de l’émergence et de la diffusion des entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) dans les établissements de santé français. Haut Conseil de la santé publique. Mars 2010

  • SHEA Guideline for Preventing Nosocomial Transmission of Multidrug-Resistant Strains of Staphylococcus aureus and Enterococcus. Infect Control Hosp Epidemiol. 2003; 24:362-386.

  • Umgang mit Patienten mit Glykopeptid-resistenten Enterokokken (GRE)/ Vancomycin-resistenten Enterokokken (VRE). Hyg Med 31. 2006.

 

 

 

Pièce(s) jointe(s): 
Dernière mise à jour le 02/10/2018